Sécurité sociale (pensions, CAPS, VIH-SIDA)

Coordinatrice: Elisabeth Fombuena

Membres: Catherine Comte-Tiberghien, Yoshie Noguchi, Azza Taalab, José Tossa, Faustina Van Aperen, Clara Van Panhuys, Sergio Velasco

Conseillers Techniques: François Kientzler (Anciens), Cherry Thompson-Senior

Objectifs et moyens d’action pour 2018:

Objectif: Veiller à ce que les politiques adoptées par le Comité de gestion de la CAPS et par le Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies reflètent les besoins et les intérêts des fonctionnaires en service et des anciens fonctionnaires, par les moyens suivants.

Moyens d’action:

  • Sensibiliser davantage le personnel aux questions d’assurance maladie et de pension, afin de renforcer le pouvoir des représentants du personnel au sein des organes paritaires. Cet objectif sera atteint grâce à une communication régulière et étroite entre le Syndicat du personnel (y compris la section des anciens fonctionnaires) et les représentants des assurés auprès du Comité de gestion de la CAPS et du Comité mixte de la Caisse des pensions, ainsi que par le biais de séances de formation.
  • Promouvoir et organiser des réunions d’information, des assemblées générales et des référendums, afin de s’assurer que toute proposition de changement affectant la structure, le programme, les prestations ou les taux de cotisation de l’une ou l’autre caisse soit clairement et intégralement expliquée aux assurés, et qu’aucune décision ne soit prise sans une consultation approfondie.

Assurance maladie
Nous sommes déjà informés que le Comité de gestion de la CAPS a le projet d’augmenter le niveau de contribution des assurés en 2015 ainsi qu’une modification des seuils de remboursements. En étroite collaboration avec les représentants des assurés, nous poursuivrons les objectifs suivants:

  • meilleure gouvernance de la Caisse;
  • maintien des taux de cotisation au niveau actuel;
  • amélioration des prestations offertes et, tout spécialement, règlement rapide des demandes de remboursement;
  • renforcement des avantages et notamment des nombreux «plafonds» qui n’ont pas évolué depuis de nombreuses années.

Caisse des pensions
Suite à la dernière décision de l’Assemblée générale des Nations Unies (décembre 2014) visant à autoriser le personnel devant normalement quitter l’organisation à 60/62 ans à pouvoir poursuivre leur activité jusqu’à 65 ans s’ils le souhaitent, nous restons optimistes sur les chances de conclure en 2015 les négociations en cours avec l’Administration sur l’âge obligatoire de départ à la retraite (pour tous les personnels en place y compris celui de la CT), l’extension de la vie active d’anciens fonctionnaires et leur droit au «cumul emploi/retraite».

Outre la participation à différents comités et Conseils, il s’agira en priorité cette année de parer aux attaques menées contre la Caisse et ses assurés par les tentatives de réduire les prestations et de diviser les caisses.