Santé et sécurité au travail et les questions environnementales

Coordinatrice: Christiane Wiskow
Membres: Enrico Cairola, Yoshie Noguchi

Objectif: Mettre en place un réseau de représentants syndicaux dotés des moyens nécessaires à la défense des droits du personnel en matière de sécurité, de santé et de bien-être au travail au sein de l’OIT.

Moyens d’action

• soutenir la mise en œuvre en temps voulu de la politique et de la procédure de SST par une participation active au COSH;
o contribuer à faire du COSH un organe vivant en veillant à ce qu’il se réunisse régulièrement au cours de cette phase initiale et concourir par une action pragmatique et réaliste à la mise en place en temps opportun du plan d’action mis au point l’an dernier.
• constituer un réseau de représentants et de points focaux du Syndicat du personnel sensibilisés aux questions de sécurité et de santé:
o inviter les délégués syndicaux du Siège à intégrer les questions de SST dans leurs programmes;
o appuyer la nomination de représentants syndicaux chargés des questions de SST dans les bureaux extérieurs et promouvoir la mise en place de Comités paritaires sur la SST dans les bureaux de l’OIT d’ici octobre 2015;
o contribuer au renforcement des capacités des points focaux et des représentants du Syndicat en matière de SST par la mise au point de documents d’orientation faciles à utiliser pour les représentants chargés des questions de SST, leur expliquant comment remplir leurs fonctions dans ce domaine, notamment des outils simples pour pouvoir réaliser des évaluations des risques, des enquêtes rapides sur place et la mise en œuvre de solutions concrètes en collaboration avec l’Administration.
• veiller à ce que le personnel s’exprime au sein du Comité directeur de la rénovation du bâtiment de manière à ce que les normes les plus élevées en matière de SST et de bien-être du personnel au travail s’appliquent pendant la rénovation du bâtiment au Siège, en consultation avec les représentants, les délégués et les points focaux du Syndicat. Veiller à ce que le personnel soit tenu informé de l’évolution de la situation par des séances de communication et/ou d’information;
• sensibiliser les représentants du Syndicat aux prochaines nouvelles politiques en matière de harcèlement et continuer à traiter les questions de prévention du stress avec l’Administration pour faciliter le bien-être au travail;
• intégrer les questions de sécurité dans tous les bureaux, en accordant une attention toute particulière aux bureaux de projet auxiliaires et dresser des listes de points à vérifier pour la sécurité dans le cadre des conseils pratiques conçus pour les représentants syndicaux chargés de la sécurité, y compris pour les bureaux de projet, en tenant compte des directives d’ores et déjà existantes au sein du système des Nations Unies.